La marmotte des Alpes

As-tu déjà entendu le cri strident de la marmotte des Alpes ? Au moindre danger, elle alerte ses camarades. C’est très efficace !

Comment la reconnaître ?
Son signe particulier

Prudente, la marmotte ne s’éloigne jamais de son terrier. Certaines surveillent les alentours pendant que les autres se nourrissent !

Son menu

La marmotte est herbivore (elle mange herbes, racines, écorces, fruits…) et cæcotrophe : elle digère deux fois sa nourriture. Elle mange ses premières « crottes » (molles et vertes) pour en récupérer des éléments nutritifs, puis fait de nouvelles crottes (noires et dures) qu’elle ne mange pas !

Sa maison

La marmotte vit en montagne (jusqu’à 3 000 mètres d’altitude), sur les pentes herbeuses ensoleillées et les éboulis rocheux. Très sociable, elle vit en colonies. L’entrée de son terrier se trouve souvent sous un rocher. D’octobre au printemps, elle hiberne.

Ses petits

Dans la colonie, seul le couple dominant se reproduit. L’accouplement a lieu à son réveil, au printemps. Les portées sont de 2 à 4 petits, qui naissent nus et aveugles.