Le blaireau

À la nuit venue, le blaireau entre en action ! Il chasse et améliore son vaste terrier souterrain, qu’il partage parfois avec d’autres animaux !

Comment le reconnaître ?
Son signe particulier

Maniaque de la propreté, le blaireau creuse des « pots » à l’extérieur de son terrier pour y faire ses besoins !

Son menu

Le blaireau est omnivore, il mange de tout : vers, racines, graines, escargots, fruits, champignons, lézards, œufs d’oiseaux… Et il fait parfois des trous pour chercher des épis de maïs enfouis dans les champs !

Sa maison

Le blaireau vit dans les forêts, les prairies, les landes… Son terrier, la blaireautière, est un véritable labyrinthe de galeries et de chambres, qu’il partage avec des blaireaux, voire avec d’autres espèces : renard, hermine… Tu peux le reconnaître à sa « gouttière » : un chemin visible devant l’entrée (la gueule), creusé par ses passages répétés.

Ses petits

Chez les blaireaux, la saison des amours et de l’accouplement a lieu en hiver. Un an plus tard, la blairelle met bas entre 2 et 7 blaireautins.