Le chamois des Alpes

Le chamois des Alpes est un expert de la haute montagne. Cet équilibriste est capable de se déplacer sur des reliefs escarpés et verglacés !

Comment le reconnaître ?
Son signe particulier

Ses pattes musclées lui permettent d’effectuer un saut de 6 mètres. Si un loup surgit, il bondit et s’enfuit !

Son menu

Le chamois des Alpes est herbivore. L’été, il broute l’herbe et les jeunes pousses. L’hiver, il se contente de mousse ou de lichen, et farfouille sous la neige en quête de rameaux, de bourgeons et d’aiguilles de résineux.

Sa maison

Le chamois des Alpes se plaît à plus de 2 000 mètres d’altitude. L’été, il fréquente les prairies d’altitude et les zones rocheuses de la montagne. L’hiver, il descend en forêt et sur les pentes moins enneigées. La femelle (la chèvre) reste aux côtés de son cabri et vit en groupes appelés « hardes ». Le mâle (le bouc) est plus solitaire.

Ses petits

L’automne, c’est la saison des amours ! Le bouc intimide ses adversaires pour les éloigner. Ça ne plaisante pas ! La chèvre porte son chevreau jusqu’au printemps.