Le lapin de garenne

Le lapin de garenne passe ses journées à se reposer car, la nuit, il sort avec sa bande ! Et en cas de danger, il détale en faisant de grands bonds

Comment le reconnaître ?
Son signe particulier

Au moindre bruit suspect, le lapin de garenne dresse ses oreilles et les oriente dans la direction du bruit, pour l’analyser.

Son menu

Le lapin de garenne est herbivore : il mange des végétaux. Peu exigeant, il peut s’adapter et ingurgiter diverses plantes, herbes, bourgeons et écorces.

Sa maison

Le lapin de garenne vit en colonies, dans les cultures, plaines avec haies, bocages, vignes, garrigue… Son terrier, appelé « garenne », est un labyrinthe de tunnels souterrains reliés entre eux avec plusieurs entrées. Prudent, il s’éloigne rarement de ce lieu. Et il reste fidèle au même terrier tout au long de sa vie !

Ses petits

La lapine peut faire jusqu’à 5 portées par an, presque toute l’année. Elle met bas de 3 à 5 lapereaux. Les petits naissent sans poils et aveugles dans un terrier douillet tapissé de poils, de mousses et d’herbes : la rabouillère.