Le pivert

Toc, toc ! Avec son bec dur, le pivert creuse des trous dans le tronc des arbres. Mais il passe aussi beaucoup de temps à sautiller par terre !

Comment le reconnaître ?
Son signe particulier

Sa langue collante mesure cinq fois la taille de sa tête. Pratique pour extirper les insectes cachés sous la terre !

Son menu

Le pivert se nourrit au sol et dans le bois des arbres. Son repas favori : les fourmis. Il consomme aussi des insectes xylophages (qui mangent le bois), lombrics, abeilles et graines.

Sa maison

Présent en ville comme à la campagne, le pivert apprécie la verdure et les grands arbres : lisière de forêt, haies, parcs, prairies… Il aime grimper le long des troncs, où il peut rester accroché pour creuser des trous avec son bec !

Ses petits

Dès le début de l’hiver, le pivert cherche un endroit pour installer son nid, en creusant des trous dans le tronc des vieux arbres. Une fois trouvé l’emplacement idéal, il creuse le trou en profondeur. La ponte a lieu au printemps. Les 5 à 7 œufs sont couvés surtout par le mâle.