Clique sur les détails de ce paysage de campagne et découvre les secrets des espèces qui y vivent !

Question

La présence d’une haie dans un milieu naturel favorise :
La biodiversité.
Les glissements de terrain.
La déforestation.

Résultat

Tu as donné la bonne réponse.

La bonne réponse était la A.

En permettant aux animaux de se déplacer, se protéger, chasser et se reproduire, la haie favorise la biodiversité : la diversité des espèces et des milieux naturels. Elle permet aussi de limiter les glissements de terrain !

Question

Les coquelicots fournissent aux abeilles :
De la rosée pour boire.
Du pollen pour se nourrir.
Des pétales pour tapisser leur ruche.

Résultat

Tu as donné la bonne réponse.

La bonne réponse était la B.

Les coquelicots fournissent du pollen aux abeilles et aux bourdons : c’est leur principale source de protéines ! En volant de fleur en fleur, ceux-ci déposent aussi le pollen sur d’autres coquelicots, permettant ainsi leur reproduction.

Question

Dans une ruche, quelle(s) abeille(s) pond(ent) des œufs ?
Les mâles.
Les ouvrières.
La reine.

Résultat

Tu as donné la bonne réponse.

La bonne réponse était la C.

Dans une ruche, il y a trois sortes d’abeilles : la reine, les mâles et les ouvrières. Seule la reine pond des œufs (jusqu’à 1 500 par jour !). Les ouvrières ne pondent pas, mais elles ont chacune plusieurs métiers au cours de leur vie : butineuse, nourrice, bâtisseuse, gardienne, nettoyeuse…

Question

Que signifient les points rouges sur les ailes de la zygène de la filipendule ?
Je suis toxique, ne me mangez pas.
J’adore me camoufler dans les coquelicots.
Je suis plus belle que la coccinelle.

Résultat

Tu as donné la bonne réponse.

La bonne réponse était la A.

La zygène de la filipendule est un papillon de nuit. Les taches rouges sur ses ailes signifient « je suis toxique, ne me mangez pas ». Si un prédateur l’attaque quand même, c’est à ses risques et périls, car elle l’aspergera d’un liquide toxique !

Question

La grive litorne raffole des fruits, comme les pommes. On dit qu’elle est :
Fructivore.
Frugivore.
Fruitière.

Résultat

Tu as donné la bonne réponse.

La bonne réponse était la B.

La grive litorne est essentiellement frugivore : elle raffole des pommes, du raisin, des baies (aubépine, églantier, sureau…), qu’elle mange une fois tombés au sol. Mais elle se nourrit également d’insectes, de limaces et d’araignées.

Question

Que fait l’hirondelle en automne ?
Elle perd ses plumes.
Elle bâtit un nid pour hiberner au chaud.
Elle migre vers les pays chauds.

Résultat

Tu as donné la bonne réponse.

La bonne réponse était la C.

À l’automne, l’hirondelle rustique migre vers les pays chauds, afin d’y trouver des insectes à se glisser dans le bec durant l’hiver. Au printemps, elle est de retour chez nous ! Les couples aiment revenir chaque année au même endroit pour nidifier.

Question

Où le faisan de Colchide installe-t-il son nid ?
Au sommet d’un arbre.
Au sol.
Sur le siège d’un tracteur.

Résultat

Tu as donné la bonne réponse.

La bonne réponse était la B.

Pour faire son nid, le faisan de Colchide gratte le sol pour y faire un trou peu profond, puis le tapisse de brindilles, de feuilles et d’herbes. Mais son nid n’est pas pour autant exposé, car il choisit un endroit bien caché dans la végétation pour l’installer !

Question

La pipistrelle commune repère une proie à distance grâce à :
Des ultrasons.
L’aide de ses copines.
Son odorat ultra développé.

Résultat

Tu as donné la bonne réponse.

La bonne réponse était la A.

Comme les autres chauves-souris, la pipistrelle émet des ultrasons qui ricochent contre les objets et renvoient un écho lui donnant des informations sur leur taille et la distance à laquelle ils se trouvent. Pratique pour chasser les insectes !

Question

L’hiver, pendant qu’il hiberne, le hérisson :
A ses pics qui se transforment en poils.
Ronfle.
Baisse sa température corporelle.

Résultat

Tu as donné la bonne réponse.

La bonne réponse était la C.

Pendant l’hiver, le hérisson baisse sa température corporelle et son rythme cardiaque. Il hiberne jusqu’au printemps, caché dans un abri douillet et isolé du froid et de la pluie.

Question

À quel endroit la fouine préfère-t-elle habiter ?
Un nid d’oiseau.
Une grange ou une maison.
Au bord de l’eau.

Résultat

Tu as donné la bonne réponse.

La bonne réponse était la B.

La fouine aime s’installer dans les granges ou les greniers des maisons. Comme la plupart de ses cousins de la famille des mustélidés (le putois, la martre…), la fouine est un animal nocturne qui vit en solitaire.

Question

Comment s’appelle la technique du renard pour attraper une proie ?
Le mulotage.
Le piétinage.
Le trépignage.

Résultat

Tu as donné la bonne réponse.

La bonne réponse était la A.

Pour chasser les rongeurs (campagnols, mulots, lapins…), le renard a une technique de chasse bien particulière, appelée « mulotage ». Après avoir repéré sa proie grâce à son ouïe très fine… hop ! il bondit puis retombe sur elle, les pattes en avant !